Sommaire

Le toit est la partie la plus exposée aux intempéries et aux dégradations. Agressions naturelles par prolifération des mousses et lichens mais aussi par pluies acides, retombées atmosphériques, pollution, les matériaux du toit vieillissent forcément. Toute toiture, qu'elle soit en ardoises ou en tuiles, et toute couverture, béton, terre cuite ou fibrociment réclame un entretien voire une rénovation à l'aide d'un ou de plusieurs traitements spécifiques.

Nettoyage des toitures, traitement anti-mousses, étanchéification, hydrofugation pour l'entretien et/ou coloration ou recoloration pour l'aspect visuel : quels sont les différents traitements pour toiture ? Quel traitement pour l'entretien préventif pour la durabilité de son toit ? Quel est le prix de revient des traitements pour toiture à faire soi-même ou à confier à un professionnel ? Toutes les réponses maintenant.

 

 

Choisir un traitement pour sa toiture

Le traitement total d'une toiture est une suite de plusieurs opérations qui sont destinées dans l'ordre à éliminer une agression, réparer les dommages subis puis prévenir de nouvelles agressions voire de rénover l'aspect du toit.

À chaque étape de l'opération correspond un produit de traitement.

Élimination des mousses et de lichens

Notamment en zone humide ou lorsque la toiture est abritée sous des arbres, on voit souvent apparaître des mousses, fougères et lichens qui donnent cet aspect verdâtre aux ardoises, tuiles, plaques de la couverture.

Ces végétaux qui prolifèrent sur le toit ont la fâcheuse tendance à percer les matériaux pour y ancrer leurs racines. À terme, les micro-fissures dégradent les matériaux et les rendent cassants et poreux, ce qui nuit à l'étanchéité du toit en permettant des infiltrations d'eau de pluie ou de fonte de neige.

Le traitement destiné à éliminer ces végétaux consiste en un nettoyage du toit afin de retrouver une surface lisse et propre.

Réparation des fissures et causes d'infiltration

Une fois le nettoyage effectué, lorsque les fissures sont trop importantes ou que des casses de matériaux ont provoqué des entrées d'eau, il est nécessaire de procéder à de petites réparations afin de retrouver l'étanchéité de la couverture sur l'intégralité du toit. Il existe différents produits à base d'élastomères ou de ciment éventuellement avec bandes goudronnées pour réparer les dommages avant de poursuivre le traitement.

Prévention des repousses de prolifération

Afin d'éviter que des végétaux ne poussent à nouveau sur le toit, le nettoyage doit obligatoirement être suivi par l'application d'un traitement anti-mousse antifongique destiné à éliminer les spores, graines et racines restant dans les fissures afin d'éviter toute repousse ultérieure.

Hydrofugation

Afin de rendre aux matériaux de couverture souvent devenus poreux leurs propriétés hydrofuges (refus de pénétration de l'eau), il est indispensable de pulvériser sur le toit un produit transparent déperlant créant un film imperméable.

Recoloration

Il existe deux techniques principales pour recolorer une toiture :

  • La peinture : une fois la toiture nettoyée et étanchéifiée, il est possible d'appliquer une peinture spécifiquement adaptée au matériau de la couverture.
  • La coloration : lors de l'hydrofugation, il est possible d'ajouter au produit déperlant à pulvériser un colorant permettant de recolorer le toit dans un ton uniforme. Le traitement d'hydrofugation coloré a pour avantage de laisser pénétrer l'air dans les matériaux tout en restant étanche à l'eau quand une peinture pourrait faire barrage à l'échange aéraulique.

Réaliser ou faire réaliser un traitement de la toiture ?

À part la réfection de certaines parties du toit qui auraient été endommagées (solins, tuiles, liaisons de chéneaux, pied de cheminée…), un traitement complet de la toiture n'est pas très technique puisqu'il comprend principalement un nettoyage et l'application de produits. La principale difficulté pour l'effectuer soi-même réside dans le travail en hauteur sur une toiture avec des matériels parfois lourds et encombrants (nettoyeur haute-pression, pulvérisateur, pistolet à peinture…).

Une entreprise spécialisée pourra effectuer bien plus vite que le particulier l'intégralité des opérations requises en n'employant que du personnel qualifié pour travailler en sécurité et ayant la connaissance des différents produits de traitement à utiliser.

Traiter une toiture : quel prix ?

À partir de 20 € environ le m² de toiture, on peut faire réaliser par une entreprise spécialisée le nettoyage et le démoussage d'une toiture ; l'application de produit d'hydrofugation éventuellement coloré se traite lors de la réalisation du devis afin de pouvoir négocier un tarif global et une réalisation rapide.

Une entreprise doit pouvoir fournir une garantie sur le(s) traitement(s) effectués et disposer d'une assurance en responsabilité civile professionnelle.

Réaliser le(s) traitement(s) de toiture soi-même est possible à condition de prendre les mesures de sécurité indispensables au travail en hauteur. On peut nettoyer le toit avec un nettoyeur sous pression et passer la plupart des produits avec un pulvérisateur de bonne qualité (à acheter ou à louer). Il faut alors tout prendre en compte pour calculer le prix de revient :

  • Location ou achat du matériel : pour le travail (échelle(s), nettoyeur haute pression, pulvérisateur, rouleau(x)…) et pour la sécurité et la protection (harnais de sécurité, masque, bottes antidérapantes, lunettes et gants).
  • Prix des produits, à acheter selon la surface à traiter et la consommation :
    • Anti-mousse : environ 30 € le bidon de 20 litres pour moins de 100 m² de surface de toiture.
    • Hydrofuge : autour de 180 € le bidon de 20 litres afin de traiter 60 à 80 m² de toiture.

Pour aller plus loin :