Sommaire

Très répandu dans les entrepôts, les granges et tous les immeubles industriels, le bac acier est fréquemment employé de nos jours dans l'habitat individuel y compris et surtout en autoconstruction. Quelles sont les caractéristiques d'une couverture en bac acier ? Comment choisir un bac acier pour couvrir sa toiture, où l'acheter et à quel prix ?

Qu'est-ce qu'une toiture en bac acier ?

Issue des techniques de constructions d'immeubles et de grandes surfaces, la couverture pour toiture en bac acier est désormais courante dans tous les types de construction, rénovation ou réhabilitation.

Facile à mettre en œuvre, économique et rapidement étanche, le bac acier est une alternative à d'autres matériaux plus traditionnels et qui autorise la plus grande diversité dans la construction.

Le bac acier est la version moderne et toujours en progrès de la tôle de couverture. Ses particularités sont d'être façonné comme un bac apte à canaliser les précipitations réalisé dans des aciers performants, insensibles à la corrosion et dans de nombreuses déclinaisons.

Types de toiture en bac acier

Bien qu'utilisé également en bardage de façade, le bac acier est plus généralement employé comme couverture soit seul, soit comme support d'une étanchéité. On distingue notamment :

  • Le bac de couverture sèche : C'est le bac 100 % acier ou acier et composite qui sert à la couverture finale d'une toiture et ne nécessite aucun revêtement supplémentaire (tuiles, ardoises, étanchéité…). Disponible en plusieurs textures, épaisseurs et coloris, le bac acier de couverture sèche est même parfois structuré en forme de tuiles à recouvrement afin de donner l'illusion parfaite d'une toiture en tuiles canal ;
  • Le bac support d'étanchéité : En acier galvanisé avec ou sans matériau composite, le bac acier est destiné à assurer la couverture qui sera complétée ensuite par une étanchéité. C'est le produit employé notamment dans la plupart des constructions à toit plat que l'on recouvre ensuite de graviers, granito, toiture végétalisée… Son aspect est brut (acier) car le bac ne sera pas visible une fois l'étanchéité en place ;
  • Le plateau de couverture : En acier galvanisé brut d'aspect, le plateau de couverture en bac acier est employé dans les constructions « double peau » où un isolant est intercalé entre le bac acier et une couverture sèche généralement en bac acier également ;
  • Le panneau sandwich : En acier ou en matériau composite, le panneau sandwich s'emploie comme un bac de couverture sèche (en final de couverture) mais a pour avantage d'être équipé d'une couche d'isolant sur sa face interne. Le bac acier assure alors la fonction d'isolant (thermique et phonique) en plus d'étanchéité de la couverture.

Critères de choix d'une toiture en bac acier

Le bac acier se définit selon plusieurs caractéristiques en fonction de son usage, de ses dimensions, de sa texture et de son type de pose :

  • L'usage : Le positionnement dans la couverture du bac acier détermine le type d'ondulation du métal. Les ondulations sont indispensables à la rigidité du bac :
    • Les bacs acier assurant une couverture finale (couverture sèche et panneau sandwich) ont leurs ondulations formées sur la partie supérieure de la plaque, elles sont généralement arrondies mais se déclinent également en rectangles ou parfois en forme de tuiles assemblées ;
    • Les bacs acier intermédiaires peuvent avoir leurs ondulations aussi bien vers le haut que vers le bas en fonction du choix de pose et du type d'étanchéité ou de couverture qu'ils recevront.
  • Les dimensions : On distingue les différents bacs acier selon l'épaisseur du matériau puis les dimensions de la plaque :
    • L'épaisseur : Confectionnés dans une feuille d'acier emboutie afin d'y créer les ondulations et reliefs, les bacs acier se déclinent depuis 0,5 mm d'épaisseur jusqu'à plusieurs centimètres pour les panneaux sandwiches ;
    • La surface : En général prévus pour environ un mètre carré de surface utile, c'est-à-dire conçus légèrement plus longs et plus larges afin de permettre le recouvrement.
  • La texture et la couleur : Hormis pour les panneaux sandwich et les bacs de couverture sèche, la texture (ondulations, perforations...) n'a que peu d'importance à moins d'avoir à recevoir une couverture ou une étanchéité spécifique. Pour les bacs aciers de couverture sèche et les panneaux sandwiches il est souvent possible de choisir la forme et l'écartement des ondulations en plus du coloris de la face visible du bac.

Achat d'une toiture en bac acier

La majorité des bacs acier se trouvent entre 8 € et 10 € le m² vendu (différent du m² utile) sauf pour les bacs acier plus techniques comme le panneau sandwich pour lequel l'épaisseur de l'isolant a un coût et le bac acier à textures et couleurs spécifiques.

Une fois posée avec les éléments nécessaires à son étanchéité et à sa fixation, la couverture en bac acier a un prix de revient voisin de 35 € le m².

Le bac acier s'achète aussi bien chez un marchand de matériaux de construction que sur les sites en ligne des fabricants et distributeurs. En fonction du poids d'une grande quantité de bacs acier pour une vaste surface de toiture, il faut prendre en compte le montant éventuel de la livraison pour comparer les prix du matériau rendu sur le chantier.

Les essentiels à connaître sur la toiture et la couverture :

Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Matériaux de couverture

Sommaire