Sommaire

La tuile noire a fait son apparition il y a maintenant quelques années et commence à se répandre pour les constructions neuves. Est-elle différente des autres ? Nécessite-t-elle un entretien particulier ? Vous trouverez les réponses à vos questions en parcourant cet article !

Tuile noire : les matériaux utilisés

Ici, pas de particularité, le noir n'est que la couleur et n'indique en rien un matériau spécifique.

La tuile en béton

La tuile en béton est largement utilisée dans de nombreux types de construction. Autrefois plutôt réservée aux bâtiments industriels, agricoles ou aux habitats devant être construits en nombre et rapidement, les avancées techniques en ont fait un produit également adapté à l'habitation individuelle contemporaine.

Un peu moins chère que la tuile en terre cuite, elle peut parfois avoir l'inconvénient d'offrir une meilleure accroche aux mousses et aux lichens, donc nécessiter un entretien un peu plus fréquent que la tuile en terre cuite.

La tuile en terre cuite

Connue depuis l'Antiquité, la tuile en terre cuite recouvre la majorité des habitations individuelles en France. Traditionnellement rouge ou flammée, elles s'est également convertie à la couleur noire pour donner des couvertures mariant tradition et innovation esthétique.

L'ardoise noire

Naturelle ou artificielle, elle est plutôt réservée à certaines régions qui l'ont utilisée depuis toujours. C'est une tuile lourde nécessitant une charpente résistante et une technicité élevée pour la pose.

Si vous souhaitez une couverture en ardoise, il est peu raisonnable de penser que vous pourrez la faire vous-même, sauf si vous êtes un bricoleur très chevronné.

Consulter la fiche pratique Ooreka

La tuile métallique

D'apparition plus récente et bien que très peu utilisée en France, la tuile métallique fait l'objet de nombreuses applications dans d'autres pays européens, avec de très bons résultats. Elle se décline en différentes couleurs, dont le noir.

La tuile solaire photovoltaïque

Enfin, les tuiles solaires photovoltaïques (à ne pas confondre avec les panneaux solaires photovoltaïques) sont de petits éléments de couverture qui s'assemblent en donnant une esthétique comparable à un toit en tuiles classiques, tout en assurant la production d'électricité. Elles peuvent être disponibles dans des couleurs sombres.

Formes de la tuile noire selon les régions

La tuile plate

La tuile plate est plutôt présente dans le Nord car elle est connue pour sa résistance au gel, à la pluie et sa capacité à être posée sur les toits à forte pente.

La tuile canal

La tuile canal, elle, est très répandue dans le Sud, en particulier le Sud-Est. Sa forme conique, son poids et la méthode de pose lui permettent de bien résister aux intempéries diverses, notamment aux fortes rafales de vent.

La tuile à emboîtement

Elle se met en place par glissement et est aujourd'hui présente un peu partout car c'est un bon compromis entre les avantages et les inconvénients des différentes tuiles.

Son poids au m² est inférieur à celui des autres tuiles en terre cuite, le mode de recouvrement permettant également de travailler plus vite pour la pose et d'assurer une très bonne étanchéité.

La tuile romane

Elle imite un peu l'esthétique de la tuile canal, tout en ayant un mode de recouvrement similaire à la tuile à emboîtement.

Lire l'article Ooreka

Tuile noire : leur entretien

Il n'y a pas d'entretien spécifique à une couleur. Les tuiles doivent être nettoyées par brossage tous les ans afin qu'il n'y ait pas d'accumulation de feuilles à un endroit. Vous pouvez également utiliser un liquide démousseur si vous constatez la présence importante de mousses ou de lichens.

SI vous faites l'entretien vous-même, attention de bien positionner vos pieds pour répartir le poids et d'utiliser tous les équipements de sécurité nécessaire (harnais notamment). Si vous n'êtes pas un adepte des situations à risque, mieux vaut laisser faire les professionnels.

Ne déplacez pas les tuiles et profitez-en pour replacer les tuiles qui auraient pu se décaler lors de votre passage. Soyez prudent également quant à la garantie car si c'est vous qui faites l'entretien, votre couvreur pourrait invoquer votre responsabilité en cas de problème avec votre couverture et ne pas faire fonctionner la garantie.

Si vous utilisez un karcher, laissez la buse à au moins 50 cm des tuiles, de manière à ne pas endommager la surface, avec le jet d'eau orienté en biseau par rapport à la surface de la couverture et toujours en descendant, de façon à ce que l'eau ne s'introduise pas entre les tuiles et endommage l'isolant qui pourrait se trouver dessous.

Enfin, attention aux produits «miracle » qui font votre couverture plus propre et plus claire que lorsqu'elle était neuve. En général, ils sont composés d'un mélange d'eau et d'eau de Javel qui, s'il a des propriétés nettoyantes incontestables, a également le redoutable inconvénient de rendre certaines de vos tuiles poreuses et de les faire éclater à la prochaine période de gelée.

Le prix des tuiles noires

Comptez de 0,50 € à 1,50 € l'unité, hors pose, pour les tuiles classiques ; 6 à 8  € pour les romanes doubles et jusqu'à 50 € l'unité pour des tuiles d'éclairement translucides. Le nombre de tuiles au m² dépend du type de tuile, de son profil et de son format : prévoyez par exemple environ 13 tuiles au m² pour les tuiles à recouvrement au format classique.

Le prix de pose varie, là encore, en fonction de type de tuiles et de la région : entre 30 et 60 € le m², parfois le double pour l'ardoise.

Quels que soient la couleur et le matériau de votre tuile, votre couvreur garantit sa prestation pendant 10 ans. De nombreuses tuiles sont elles-mêmes garanties 10 ans.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Matériaux de couverture

Sommaire