DTU 43.1 : étanchéité des toitures avec support en maçonnerie

Sommaire

Le document technique unifié 43.1, appelé DTU 43.1, est le document qui contient les règles de l’art pour assurer l’étanchéité des toitures avec support en maçonnerie. Vous y trouverez aussi bien les matériaux à utiliser que les techniques de pose. Ce sont essentiellement des toitures-terrasses, pour lesquelles l’étanchéité est primordiale. Notez que ce document ne s’applique qu’aux constructions en climat de plaine (altitude inférieure à 900 m).

Le DTU 43.1 : pour quels types de projets ?

Le document technique unifié 43.1 traite des toitures qui peuvent être à faible pente (inférieure à  5%) ou à pente, dont la structure supportant l’étanchéité est maçonnée (dalle béton). Dans les faits, ce sont donc les toits terrasses qui sont concernés. Elles peuvent être ou non équipées d’un pare-vapeur ou d’une protection lourde (selon les contraintes de vent) permettant ou non l’accessibilité de la toiture.

Pour les particuliers, les protections lourdes peuvent être du gravier, des dalles de bois ou de pierre sur plots. Les éléments maçonnés servant de support sont supposés eux aussi avoir été construits suivant les règles de l’art, selon la destination de l’ouvrage (inaccessibles, accessibles aux piétons, aux véhicules légers, etc.).

Pourquoi un document sur l’étanchéité des toits terrasses ?

Les toits terrasses donnant la plupart du temps directement sur des locaux habités, il est primordial qu’aucune infiltration ne puisse avoir lieu. Un toit à pente, avec une charpente bois, peut parfois laisser passer quelques infiltrations très ponctuelles sans que le risque ne soit important. Il est ventilé et, dans le cas de combles non habitables, l’espace vide permet de servir de tampon avec l’espace habité.

Le nombre de produits et de techniques applicables pour la réalisation de ces toits s’est multiplié dans le dernier quart du 20e siècle. Plus récemment, les avancées des réglementations thermiques ont aussi obligé les constructeurs à se poser la question du type d’isolation : sous ou sur étanchéité, étanches par elle-même ou non, utilisable en neuf ou en rénovation, etc. Il faut aussi ajouter à cela l’apparition des couvertures végétalisées, qui a impliqué des systèmes d’étanchéité qui ne peuvent pas être dégradés par les racines.

Lire l'article Ooreka

DTU 43.1 : les matériaux et les techniques de pose pour l’étanchéité

Il regroupe tous les éléments permettant de réaliser un chantier de qualité.

Les matériaux de l’étanchéité

Le DTU renvoie à un autre document dans lequel on trouve les normes admissibles pour les matériaux des différentes couches de l’étanchéité.

Il liste d’abord ceux pouvant servir de pare-vapeur. En effet, les différences de température entre l’intérieur et l’extérieur, au travers d’une épaisseur de toit relativement faible, peuvent générer d’importantes condensations. Le pare-vapeur, associé à un isolant, est le moyen de lutter efficacement contre ce phénomène.

Vous trouvez ensuite les matériaux isolants, selon qu’ils sont situés sur ou sous l’étanchéité. Viennent alors les matériaux servant directement pour l’étanchéité : applicables à froid ou à chaud, liquides ou solides, en feuilles protégées ou non.

Les techniques de pose des étanchéités de toitures

Elles dépendent bien sûr de la situation et des produits choisis. La pente, les charges d’exploitation et de construction, la présence d’un isolant sur ou sous l’étanchéité, l’accessibilité de la terrasse aux piétons ou véhicules, son éventuelle utilisation en jardin ou pour la rétention d’eaux pluviales sont autant d’éléments qui vont diriger le choix technique. Le DTU 43.1 les passe en revue pour apporter les solutions acceptables.

Pour simplifier, disons que l’étanchéité liquide est obtenue par l’application, sur un support propre, sain et sec, d’une ou plusieurs couches de résines, associées ou non à des membranes synthétiques augmentant la résistance de l’ensemble. Mais l’étanchéité peut aussi être posée grâce à des asphaltes ou à des membranes bitumées, dont la fixation et l’efficacité des recouvrements entre parties de membranes peuvent être traitées par des moyens mécaniques, par des colles ou par un chauffage de la membrane.

Le traitement des relevés d’étanchéité sur les murets et les différents reliefs de maçonnerie permet d’obtenir un document adapté aux situations les plus nombreuses.

Le prix du DTU 43.1

Pour vous procurer le DTU 43.1 sur les sites spécialisés, comptez environ 200 .

Lire l'article Ooreka
Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Démarches et normes

Sommaire

Déclaration de travaux ou permis de construire ?

Déclaration de travaux toiture

Quelles sont les normes à respecter ?

DTU toiture Toiture : les règles locales à respecter