Sommaire

En couverture la bâche EPDM ( initiales de éthylène, propylène, diène monomère) est une membrane caoutchouc synthétique utilisée pour étancher une toiture-terrasse plate ou légèrement inclinée.

Qu'est que l'EPDM ?

Les caoutchoucs EPDM sont composés d'un assemblage (polymérisation) d' éthylène, de propylène, de diène monomère. C'est un élastomère, c'est-à-dire qu'il a un pouvoir élastique performant. Comme beaucoup d'élastomère, il est utilisé pour l'étanchéité à l'eau et à l'air. Les caoutchoucs EPDM sont utilisés dans de nombreux domaines et particulièrement dans celui de l'industrie automobile et de plus en plus dans celui du bâtiment, en particulier pour tout ce qui sert de joint.

Les caoutchoucs EPDM ont notamment une bonne résistance à l'oxydation (ozone, dioxygène), aux intempéries, à la lumière et au froid. Ils résistent à des températures entre -40 °C et +120 °C. C'est pourquoi il est un très bon produit pour l'étanchéité d'une toiture-terrasse très exposée aux éléments naturels et aux pollutions.

L' EPDM qui compose une bâche ou une membrane est vulcanisé (chauffé au souffre) et assemblé en grande nappe pouvant faire jusqu'à environ 900 m². Les membranes EPDM ont une bonne résistance au feu : elles obtiennent un classement au feu M2 (ce classement français va de M0 incombustible à M4, il correspond à l'euroclasse C).

Lire l'article Ooreka

La bâche EPDM, un système d'étanchéité

La bâche EPDM est destinée aux toitures-terrasses protégées ou non, ainsi qu'aux toitures faiblement inclinées. C'est une membrane d'étanchéité monocouche synthétique posée à froid et qui nécessite moins de joints qu'une étanchéité traditionnelle en toiture-terrasse. Elle fait aux alentours de 1,2-1,3 mm d'épaisseur.

En effet, elle ne se présente pas sous forme de lés étroites comme beaucoup de membranes d'étanchéité de toit-terrasse : elle peut être coupée sur mesure pour épouser une grande surface sans découpe et donc sans joint (jusqu'à environ 900 m²). Proposée sous forme de rouleaux, la bâche EPDM se présente sous de grandes largeurs, au-delà des lés de 90 ou 120 cm qu'on peut trouver pour beaucoup de produits d'étanchéité. Les largeurs des membranes EPDM diffèrent et vont jusqu'à 4 m, 9 m, voire même 15 m.

Sa spécificité est sa très grande élasticité (estimé entre 300 et 400 %), ce qui lui permet de s'adapter aux mouvements du supports mais aussi aux dilatations et rétractations dues à la chaleur et au froid (gel).

La bâche EPDM semble avoir une bonne durabilité (50 à 70 ans). Cependant, elle n'est apparue que dans les années 1960 et on n'a donc qu'un recul de 50 ans.

Un des facteurs dégradants d'une membrane d'étanchéité est la chaleur et les variations de température qui est très sollicitant dans la cas d'une toiture-terrasse exposée directement et à outrance. C'est pourquoi la bâche EPDM proposée en blanc est très intéressante car elle reflète la chaleur alors que le noir l'emmagasine. Les fournisseurs la propose en général en noir et en blanc. D'autre part, la bâche EPDM a une bonne résistance aux ultraviolets.

Lire l'article Ooreka

La mise en œuvre de la bâche EPDM

Caractéristiques de sa mise en œuvre

La bâche EPDM peut être installée sur différents supports en béton, en bois et panneaux dérivés du bois ( comme l' OSB et les panneaux agglomérés) et en tôles d'acier nervurés (appelées communément bac acier).

Ce qui fait sa particularité est sa facilité de mise en œuvre qui nécessite malgré tout quelques précautions d'emploi. Il reste en particulier à traiter les points singuliers de toute toiture-terrasse comme les remontées, les acrotères et leurs angles, ainsi que les évacuations des eaux pluviales. Voici les principaux avantages de la bâche EPDM lors de sa mise en œuvre :

  • Elle a un poids réduit (1,2 à 1,3 kg/m²), ce qui permet de la manipuler assez simplement.
  • Elle peut être posée sur n'importe quel type de support, mais il vaut mieux prévoir au préalable une couche de primaire sauf si le support est vraiment bien lisse et propre.
  • Sa pose se fait à froid par collage, lestage ou fixation mécanique. Le collage se fait à l'aide d'une colle blanche à l'eau.
  • Le fait d'être souple permet à la bâche EPDM d'épouser la forme du support et de mieux s'appliquer. Pour bien la poser il faut la maroufler, évacuer les plis, pour qu'elle s'adapte au mieux au support.

Principes de base de la pose

  • Veillez à ce que le support soit bien propre : sans poussière, sans humidité, sans partie saillante, sans graisse ou autres matériaux pouvant endommager la bâche.
  • Étalez la bâche sur toute la surface du toit et la laissez un peu au repos afin qu'elle finisse de se mettre en place. Puis roulez-la sur un côté puis de l'autre de façon à encoller uniformément le support. La bâche est déroulée sur la colle et marouflée à l'aide d'un balai ou d'un rouleau.
  • Repliez la bâche le long des rives ou acrotères. appliquez de la colle sur les remontées de la toiture (face intérieure des acrotères) et avant ce rebord. Replacer la bâche sur les rives et la remontée d'acrotère en appuyant fermement.
  • Pour éviter les fuites, il faut prendre ses précautions pour les angles : il faut plier la bâche pour faire une forme de cornet et épouser ainsi au mieux les coins. Il faut, au préalable, bien repérer aussi les évacuations d'eaux pluviales et trop pleins indispensables et les éventuelles affleurement de conduit de ventilation ou autres éléments.

Avantages de la bâche EPDM

Contrairement aux membranes d'étanchéité traditionnelles, l'EPDM ne contient ni chlore ni métaux lourds contrairement aux membranes PVC : c'est pourquoi certain qualifie la bâche EPDM d'écologique. La bâche EPDM présente effectivement un meilleur écobilan, même si les caoutchoucs EPDM sont issus d'un process industriel lourd (vulcanisation au soufre).

Outre sa mise en œuvre plus simple que les étanchéités bitumes et élastomères traditionnelles, la bâche EPDM nécessite peu d'entretien et semble bien plus résistante. De plus, la bâche EPDM est mieux adaptée à recevoir une végétalisation grâce à sa haute résistance, son élasticité et son absence ou limitation de joints.

Lire l'article Ooreka

Bâches EDPM : les prix

  • Son prix de fourniture oscille entre 9 et 14 €/m². Fournie et posée, y compris les accessoires, son coût avoisine les 20 à 30 €/m².
  • La colle coûte dans les 10 €/l.
Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Étanchéité et isolation

Sommaire