Sommaire

Outre sa couverture, toute toiture a besoin que soient étudiées la collecte et l’évacuation des eaux pluviales et nivales. Le DTU 40.5 « Travaux d'évacuation des eaux pluviales » fait partie de la série des DTU « couverture ». Il est spécialement consacré à la mise en œuvre et à la réalisation des travaux d'évacuation des eaux pluviales (gouttières et chéneaux, tuyaux de descente) sur les couvertures de bâtiments. Comme tous travaux de bâtiment, l’évacuation des eaux pluviales bénéficie d’un document technique unifié qui est souvent repris par une norme française (NF) et bien souvent européenne (NF EN), voire internationale (NF EN ISO).

Le DTU 40.5 est repris par la norme NF P36-201 de novembre 1993 qui établit les clauses techniques types, les critères généraux de choix des matériaux et le cahier des clauses spéciales relatifs aux gouttières et chéneaux, afin que les matériaux, leur dimensionnement, les techniques de fixation et d’assemblage répondent à des critères de performance, de longévité et de résistance.

Principes du DTU

Un document technique unifié, ou DTU, est un cahier des clauses techniques rédigé par des professionnels de la construction (le CSTB) et destiné à la base à faciliter les offres contractuelles de passation de marchés public ou privé dans chaque domaine du bâtiment. La référence au DTU est principalement employée entre maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, ainsi qu’entre donneur d’ordre et intervenants de travaux ou entre les différents corps de métiers appelés à intervenir conjointement sur un même ouvrage.

Lire l'article Ooreka

Domaines d'application du DTU 40.5

Le document technique unifié 40.5, élaboré par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), est repris par la norme AFNOR NF P 36-201 qui précise les spécificités des produits, des matériaux, principes d’emploi et de pose, précautions et limites d’intervention des travaux d’évacuation des eaux pluviales dans le domaine de la couverture et de la toiture.

Il prévoit le dimensionnement (gouttières, sections de descente, noues, chéneaux..) en fonction de la surface de couverture en projection horizontale, les valeurs d'encaissement et de développé des chéneaux selon leur pente, des noues, pénétrations, ainsi que les valeurs maximales de dilatation. Il définit également les modalités de jonction (soudure, rivets, colle), les incompatibilités entre les métaux. Les matériaux autorisés y sont mentionnés, comme le nombre de descentes à prévoir en fonction de la surface de toiture, la distance maximale à respecter entre tout point d'une toiture-terrasse et le dispositif de collecte le plus proche, la surface maximale à collecter par descente de système d’EEP (évacuation des eaux pluviales).

Lire l'article Ooreka

Composition du DTU 40.5

Comme la plupart des DTU, le DTU 40.5 s’articule en trois parties : le cahier des clauses techniques (CCT), le guide de choix des matériaux (CGM), puis le cahier des clauses spéciales (CCS).

CCT

Il spécifie les conditions à respecter dans le choix des matériaux, le dimensionnement des gouttières, descentes, noues et chéneaux. Les conditions de leur mise en œuvre y sont mentionnées, ainsi que les associations interdites ou recommandées de matériaux entre eux (zinc-acier, zinc-cuivre, sur charpente bois, métallique ou maçonnée…).

CGM

Il détermine les limites de performances à atteindre pour chaque matériau.

CCS

Il renseigne sur les clauses administratives générales. Tout CCS est destiné à l’origine à recevoir la liste des principaux travaux faisant généralement partie du marché. Cependant, il peut être complété par des clauses particulières selon la volonté du donneur d’ordre ou du maître d’ouvrage et fera donc ainsi partie des conditions contractuelles de passation du marché du système d’évacuation des eaux de pluie.

Lire l'article Ooreka

Ouvrages concernés par le DTU 40.5

Le DTU 40.5 couvre la plupart des aspects de l’évacuation des eaux pluviales en couverture de toiture des bâtiments et maisons en France métropolitaine, c’est-à-dire à l’extérieur des la construction. C’est pourquoi il ne s’applique pas aux canalisations d'évacuation des eaux pluviales situées à l'intérieur des bâtiments. Toutefois, les chéneaux métalliques autoportants principalement associés aux couvertures en plaques, les chéneaux associés aux toitures avec revêtements d'étanchéité, ainsi que les gouttières en polychlorure de vinyle non plastifié relèvent d’autres DTU et normes.

Faut-il impérativement suivre le DTU 40.5 ?

Si l’application d’un DTU et notamment du DTU 40.5 n’est pas obligatoire ni réglementaire (en l’absence de loi ou de règlement d’obligation à paraître), la prise en compte des normes NF et notamment d’un DTU normalisé NF fiabilise les exécutions de travaux et facilite les marchés contractuels entre propriétaire et constructeur ou maître d’ouvrage et maître d’œuvre. Un DTU, et notamment le CCT qu’il contient, apparaît comme une base de garantie sur laquelle se fondent les assurances obligatoires des ouvrages de bâtiment.

Lire l'article Ooreka

Prix du DTU 40.5

Le DTU 40.5 peut s’acquérir sur le site du CSTB, ou on peut également acheter la norme NF P 36-201 (avec son additif XP 36-201/A1) sur la boutique en ligne de l’AFNOR pour un peu moins de 30 € (HT). La prise en compte du DTU et l’application de sa norme associée sont à prendre en compte dès l’avant-projet de conception ou de rénovation d’un réseau d’EEP aussi bien par les architectes, que par les couvreurs et les couvreurs-zingueurs.

Les matériaux et produits de fixation répondant aux impératifs de la norme NF DTU 40.5 ne génèrent pas de surcoût par rapport à d’autres non listés dans le DTU. En revanche, leur dimensionnement, les techniques de montage, d’assemblage, d’étanchéité et de raccordement aux réseaux de collecte et d’évacuation des eaux pluviales réclament une qualification certaine d’intervenants susceptibles de savoir les appliquer.

Lire l'article Ooreka
Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Démarches et normes

Sommaire

Déclaration de travaux ou permis de construire ?

Déclaration de travaux toiture

Quelles sont les normes à respecter ?

Toiture : les règles locales à respecter DTU toiture