Sommaire

Le closoir ventilé est conçu pour ventiler la partie haute de la toiture sous la faîtière, au faîtage ou sur un arêtier, en complément d'étanchéité. Mais ce n'est pas le seul de ses atouts.

Caractéristiques du closoir ventilé

Le closoir ventilé se présente généralement sous la forme d'un rouleau. Il est composé d’un corps de non tissé perforé (comme de l'aluminium laqué) et de bavettes plissées, souvent équipées d'un cordon autoadhésif qui en facilite la pose.

Le closoir ventilé est prévu pour s'adapter à tous les types de tuiles, qu'elles soient plates ou particulièrement galbées. Il s'installe sur la ligne de faîtage de la toiture et sur les arêtiers.

Faîtage

Article

Lire l'article Ooreka

Rôles du closoir ventilé

Le rôle du closoir ventilé est primordial. Sa mission première est ainsi d'assurer une ventilation linéaire optimisée de la sous-face des tuiles, en partie haute de la toiture, et en conformité avec les exigences des DTU 40.01 et 40.2. Il la protège également des infiltrations de pluie et de neige poudreuse. Le closoir ventilé empêche en outre la poussière et de petits animaux de pénétrer dans la toiture. Enfin, il absorbe les mouvements de la charpente.

Une bonne ventilation de la toiture est essentielle pour garantir la durabilité et l’optimisation de ses différents éléments, comme le matériau de couverture, la charpente, l’isolant, etc. Sachant que la ventilation se fait de bas en haut par un phénomène de convection, il faut créer une entrée d’air en partie basse et une sortie en partie haute.

Lire l'article Ooreka

La pose du closoir ventilé

La pose du closoir ventilé à sec est simple et rapide.

  1. Commencez par vérifier que vos tuiles sont propres et sèches. Elles doivent être dépourvues de toutes traces de poussières, salissures, mousses, etc.
  2. Déroulez le closoir ventilé en le centrant sur la lisse de faîtage ou d'arêtier, et en évitant les tensions. Selon la configuration, fixez le closoir ventilé sur la lisse de faîtage ou d’arêtier tous les 30 cm au moyen de clous ou d’agrafes.
  3. Pliez le closoir ventilé sur les tuiles en veillant à ne pas trop presser la partie centrale perforée sur la rehausse afin de ne pas diminuer la capacité de ventilation.
  4. Décollez précautionneusement le film protégeant le cordon autoadhésif de la bavette et mettez en forme les bavettes à la main. Marouflez la bavette du sommet du galbe de la tuile vers le creux, afin d’assurer une bonne étanchéité. 
  5. À l’extrémité du faîtage ou de l’arêtier, coupez le closoir ventilé.
  6. Recouvrez-le avec les arêtiers ou les tuiles faîtières. Attention, le recouvrement des faîtières se fait dans le sens opposé à celui des vents dominants.
Lire l'article Ooreka

Prix et points de vente d'un closoir ventilé

Vous trouverez un closoir ventilé dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet. Comptez à partir de 20 € pour un rouleau de 5 m de long sur 30 cm de large.

Lire l'article Ooreka
Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Étanchéité et isolation

Sommaire