Sommaire

Refaire ou rénover sa toiture soi-même permet de faire des économies. Mais encore faut-il être suffisamment bricoleur, ne pas avoir le vertige et respecter les règles de sécurité.

 

 

Refaire sa toiture soi-même : bien se préparer

Qui peut refaire sa toiture soi-même ?

Refaire sa toiture représente une tâche assez technique qui requiert un vrai savoir-faire, que ce soit pour une pose ou une rénovation. Mieux vaut donc être un bricoleur aguerri et, dans tous les cas, prendre les conseils d’un couvreur professionnel si vous en connaissez un. Il est également conseillé de regarder préalablement des vidéos et de poser des questions précises sur les forums des sites de travaux.

Comment s’équiper pour rénover son toit ?

Chaque année, nombreuses sont les personnes qui décèdent après être tombées d’un toit. C’est pourquoi il convient d’être bien équipé. Prévoyez :

  • un harnais de sécurité : c’est l’équipement de base pour prévenir les chutes ;
  • de bonnes chaussures : confortables, bien fermées et aux semelles non glissantes ;
  • un casque, que vous attacherez bien sous le menton et qui pourra s’avérer précieux en cas de chute ;
  • des gants, très utiles pour éviter les blessures aux doigts comme les coups de marteau.

Refaire sa toiture soi-même : les éléments clés à prendre en compte

Respecter la réglementation locale

Si la rénovation de toiture modifie l’aspect initial du toit, il faut se renseigner sur les règles locales et déposer en mairie une déclaration préalable de travaux. Il faudra alors impérativement attendre que l’autorisation soit délivrée pour commencer le chantier.

L’article R.421-17 a) du Code l’urbanisme encadre la déclaration de travaux pour la rénovation d’une toiture. Voici les modifications concernées :

  • pose d’une fenêtre de toit ;
  • réfection de toiture ;
  • pose d’une cheminée ;
  • installation de panneaux solaires ;
  • installation d’une antenne de toit ;
  • modification de charpente ;
  • pose d’un chien-assis ;
  • entretien ou réparation de la toiture.

Bien sûr, la modification de la teinte ou de la forme des tuiles entraîne une transformation soumise à un dépôt de déclaration préalable.

Lire l'article Ooreka

Choisir la bonne période

Si on n’est pas couvreur de métier, mieux vaut mettre toutes les chances de réussite de son côté. Choisir le bon moment est primordial pour ne pas être exposé aux intempéries. On évite donc les périodes froides, humides et ventées qui peuvent compromettre la sécurité des personnes et la qualité de l’ouvrage.

Refaire sa toiture soi-même : la réalisation

Les étapes de la réfection de toiture

Voici les grandes étapes par lesquelles vous devrez passer si vous entreprenez de réaliser vous-même la rénovation de votre toiture.

  • Lorsqu’on refait une toiture, tout doit être démonté, y compris les ruellées (solin de mortier ou de plâtre qui garnit les rives d’un pignon de toiture) existantes.
  • Afin d’obtenir une bonne planéité de toiture, il faut tendre un cordeau entre les deux chevrons de rives (c'est-à-dire d’un côté à l’autre de la toiture) et entre le haut et le bas du toit. Cela permet de réaligner parfaitement les chevrons ou de les changer, selon le cas.
  • On pose ensuite le film sous toiture.
  • Puis on procède au relattage : on pose les contre-lattes (ou contre-liteaux), puis les lattes (ou liteaux). La pose des liteaux se fait selon type de couverture, en respectant le pureau (écartement correspondant au recouvrement des tuiles ou ardoises). Chaque type de couverture nécessite un pureau différent.
  • Ensuite vient l’étape de la couverture en elle-même.
  • Après, il convient de finir les rives, le faîtage et les noues, qui nécessitent des solins (dispositifs de maçonnerie visant à assurer l’étanchéité entre deux éléments de construction différente) ou des jointoiements au mortier.
  • Enfin on pose les gouttières.

Quelle garantie en cas de problème ?

Il faut savoir que les travaux que l’on réalise soi-même ne sont pas garantis en cas de malfaçon, et les dégâts ultérieurs qui pourraient en découler – dégât des eaux, par exemple, lié à une mauvaise pose des tuiles – ne seront pas couverts par les assurances.

Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Organisation des travaux

Sommaire