Sommaire

Une toiture est constituée de plusieurs éléments qu'il est important de connaître : le support, de pentes variées, le pare-vapeur de toiture, l'isolation, l'étanchéité, les ouvertures et la couverture.

 

 

Rôle du pare-vapeur de toiture

L'objectif du pare vapeur est d'empêcher la vapeur d'eau présente dans la maison de stagner à travers les différentes parois et couches d'isolants de la maison. En effet, les matériaux isolants sont très sensibles à l'humidité, qui les dégrade et réduit leurs qualités et capacités isolantes.

Le pare-vapeur est une membrane ou une feuille qui limite ou empêche le passage de la vapeur d'eau et donc de l'humidité, selon sa perméance. La membrane pare-vapeur doit ainsi être suffisamment étanche à la vapeur d'eau pour se conformer à la réglementation, fixées dans les normes suivantes :

  • CPT 3560 : combles aménagés.
  • CPT 3651-2 : écrans de sous-toiture.
  • DTU 31.2 : constructions à ossature bois.

Choisir un pare-vapeur de toiture

Plusieurs types de pare-vapeur de toit existent, les deux les plus utilisés sont :

  • le feutre bitumé ;
  • les feuilles d'aluminium.

L'efficacité d'un pare-vapeur de toiture dépend de sa résistance à la diffusion de vapeur, exprimée par le coefficient Sd, qui désigne l'épaisseur de la couche d'air équivalente à la diffusion (en mètres) :

  • Plus la valeur Sd est élevée, moins le produit laisse passer de vapeur d'eau. Il est résistant à la diffusion de la vapeur d'eau.
  • Plus la valeur Sd est faible, plus le produit laisse passer de vapeur d'eau. Il est perméable à sa diffusion.
  • Pour un pare-vapeur efficace : Sd ≥ 18 m.

Pour choisir le pare-vapeur adapté à la toiture, à la maison, et aux habitudes de vie des habitants, il faut aussi prendre en compte 2 autres facteurs :

  • L'hygrométrie, autrement dit le taux d'humidité régnant dans l'air ;
  • Le mode de chauffage utilisé dans la maison, en particulier à l'étage situé immédiatement sous le toit terrasse.

Le calcul de la résistance à la diffusion peut être précisé en fonction des matériaux de construction et du système de ventilation.

Pose d'un pare-vapeur de toiture

Le pare vapeur se pose de manière continue grâce aux accessoires fournis, pour une meilleure efficacité et une réelle étanchéité. Il se présente sous plusieurs formes :

  • bande adhésive pour liaison entre chaque lais ;
  • colle en cartouche spécifique pour contours de fenêtres, de portes, etc. ;
  • résine acrylique et géotextile pour contourner les conduits, gaines, etc.

Le pare-vapeur est fixé en fonction de la mise en œuvre :

  • agrafé ;
  • cloué ;
  • ou scotché.

La fixation se fait sur les montants, les panneaux de contreventements, les solives ou encore les chevrons.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Prix d'un pare-vapeur de toiture

Il faut compter entre 1,5 et 2,5 € le m² pour le pare-vapeur ; néanmoins, ce prix varie en fonction des matériaux utilisés.

Pour vous aider, vous trouverez dans le tableau ci-dessous une estimation des prix pratiqués sur le marché :

Type de produit Fourchette de prix
Rouleau pare vapeur translucide armé 25 m 75 €, soit 3 €/m.
Membrane stop vapeur 60 m² 125 € soit 2,08 € le m²
Rouleau pare vapeur autocollant 50 x 1,5 m 260 €, soit 3,40 €/m²
Ruban pare vapeur plastifié 33 m 6 €, soit 0,20 €/m
Voir le projet Ooreka
Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Étanchéité et isolation

Sommaire