Sommaire

La toiture arrondie est construite selon le même principe qu'une toiture en pente, mais est bien différente du troisième type de toiture, la toiture plate. Une charpente soutient l'ensemble des éléments constituant la toiture arrondie :

 

 

Avantages de la toiture arrondie

La toiture arrondie jouit aujourd'hui d'une bonne réputation, notamment parmi les adeptes de la construction écologique. La toiture arrondie revendique plusieurs avantages :

  • Esthétique :
    • rondeur ;
    • douceur des formes ;
    • moins anguleuse.
  • Originale :
    • architecture peu courante ;
    • encore peu utilisée chez les particuliers.
  • Adaptabilité :
    • grande possibilité de formes ;
    • le choix du style laisse libre court à la créativité.
  • Tendance : ce type de toiture est à la mode de par son design :
    • courbe ;
    • épuré ;
    • novateur.
  • Dégage plus d'espace habitable :
    • permet d'occuper une plus grande partie des combles ;
    • on est moins gêné par la pente du toit ;
    • contrairement à un toit en pente sous lequel on circule souvent baissé.
  • Meilleures performances thermiques. Les déperditions thermiques d'une maison dépendent :
    • de la surface des parois extérieures, dont de la toiture ;
    • du volume habitable.

Donc, plus la surface extérieure est importante par rapport au volume habitable, plus les déperditions seront importantes.

Pour le même espace habitable, une toiture arrondie induit une surface extérieure moins importante que la toiture en pente et que le toit terrasse, réduisant de fait le gaspillage énergétique.

Les principales formes de toitures arrondies

Principalement présente sur des bâtiments publics, la toiture arrondie commence aujourd'hui à apparaître chez les particuliers. On trouve désormais de nombreuses formes de toitures arrondies, l'évolution des matériaux de construction offrant une adaptation à la créativité, aux goûts et au design du moment.

Voici les principales formes de toitures arrondies que l'on peut trouver dans l'architecture française :

  • Le dôme :
    • forme la plus classique de toiture arrondie ;
    • consiste généralement en une voûte sphérique maçonnée ;
    • plusieurs types dont le dôme en bulbe, le dôme à pans qui est divisé en quartiers séparés par des arêtes.
  • La flèche ou la tourelle :
    • de forme conique ;
    • pointue à son sommet ;
    • surmonte un bâtiment de forme cylindrique, généralement une tour.
  • La simple courbure : la toiture a deux pans qui au lieu de se rejoindre dans un angle, se relient dans une courbe. Celle-ci peut être :
    • plus ou moins aiguë ;
    • au milieu du toit ou décalée.
  • La simple courbe à casquette : cette toiture arrondie déborde plus largement sur l'un des côtés de la maison, formant une terrasse couverte grâce à cette avancée de toiture.
  • La toiture arrondie à un pan :
    • toiture monopente ;
    • le versant unique n'est pas droit mais plus ou moins courbe.
  • La toiture à avancée courbe : la structure de la toiture peut alors être en pente ou arrondie, mais l'avancée du toit formant une terrasse couverte forme un arrondi.
  • La double courbe : la toiture, constituée d'un seul pan, forme alors une sorte de S inversé ou non. Ainsi, du sommet au bas de la toiture, elle subit deux courbes.

Toiture arrondie : les matériaux

La toiture arrondie est composée de plusieurs éléments : les ouvertures, la ventilation, l'évacuation. Il est important de s'intéresser aussi aux différentes formes, matériaux et avantages de cette toiture.

La toiture arrondie est constituée, comme la toiture en pente et la toiture terrasse, de plusieurs couches, chacune d'entre elles pouvant être construite avec plusieurs matériaux différents.

La charpente de la toiture arrondie

La charpente peut-être :

  • en bois massif : c'est le matériau classique ;
  • en métal ;
  • en voile de béton : les éléments de la charpente sont fabriqués en béton, puis assemblés pour former une voûte ;
  • en bois lamellé collé : technique de plus en plus utilisée aujourd'hui chez les particuliers, car le bois lamellé collé est maniable et permet de créer aisément des poutres arrondies.

L'isolation de la toiture arrondie

Afin d'assurer le confort thermique à l'intérieur de la maison, et ainsi éviter le gaspillage d'énergie, on isole le toit, car mal isolée, la toiture représente 30 % des pertes énergétiques de la maison. Pour une toiture arrondie, on peut choisir une isolation en :

  • laine de verre, laine de mouton, laine de roche ;
  • fibre de bois ;
  • polyuréthane ;
  • verre cellulaire ;
  • polystyrène ;
  • panneau de cellulose, ouate de cellulose.

Pour compléter l'isolation et rendre la toiture arrondie encore plus protectrice, on installe un écran de sous-toiture. Grâce à lui la toiture, la structure de la maison et les combles seront protégés :

  • de la neige ;
  • de la poussière ;
  • du sable ;
  • du pollen ;
  • des petits animaux.

Comme pour la toiture en pente, on a le choix entre différents matériaux pour l'écran sous toiture :

  • les feuilles bitumées ;
  • l'écran haute perméabilité à la vapeur (HPV) ;
  • les films synthétiques micro-perforés ;
  • les écrans réfléchissants ;
  • la fibre de lin.

La couverture de la toiture arrondie

Côté couverture, la forme particulière de la toiture arrondie nécessite d'installer un matériau qui peut s'adapter à la forme arrondie du toit :

  • le bois ;
  • les petites tuiles ;
  • le zinc ;
  • la tôle.

Aujourd'hui, les matériaux de couvertures les plus utilisés pour les toitures arrondies sont la tôle et le zinc.

Toiture arrondie : deux types d'ouvertures

Une toiture arrondie ne peut pas accueillir tous les types d'ouvertures. En effet, sa forme n'est pas toujours adaptée à l'installation d'une lucarne. Seul un professionnel peut vous indiquer si la pose de l'ouverture que vous avez choisie est techniquement réalisable.

On privilégie 2 types d'ouvertures sur une toiture arrondie :

  • La verrière : on remplace une partie de la toiture par une zone vitrée.
  • La fenêtre de toit.

Les professionnels savent créer aujourd'hui des ouvertures dont la forme épouse celle du toit.

La ventilation

Assurer l'isolation de la toiture ne suffit pas pour garantir le confort des habitants et la durabilité des éléments de la toiture. Il faut donc bien ventiler la toiture arrondie afin de ne pas générer une ambiance confinée dans laquelle se développent :

  • de la vapeur d'eau ;
  • de l'humidité ;
  • des moisissures ;
  • des champignons.

Comme pour la toiture en pente, la toiture arrondie comporte un vide sous toit entre l'écran sous toiture et la couverture. Cet espace est ventilé par la pose de :

  • Chatières : elles sont posées en quinconce sur toute la surface de la toiture arrondie.
  • Entrées d'air et sorties d'air, respectivement en bas et en haut de la toiture.

L'évacuation de l'eau sur une toiture arrondie

  • Comme pour une toiture en pente, l'eau de pluie doit obligatoirement être évacuée par un système spécifique :
  • l'eau ruisselle sur la pente de la toiture arrondie ;
  • est récupérée en bas par des gouttières entourant la totalité du toit ;
  • puis est acheminée en bas de la maison par des tuyaux de descente.

Ce système évite que l'eau :

  • ne stagne sur la toiture et coule sur les parois extérieures ;
  • n'éclabousse et salisse les murs et endommage ainsi les parois.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels de la toiture. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Toiture

Toiture : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Types et formes de toit

Sommaire

Structure du toit

Charpente de toiture Ouverture de toit

Comparatif des formes de toiture

Quelle forme pour sa toiture?

La toiture en pente

Toiture à quatre pans Toit en pente Toiture à deux pans Toit monopente